Libertinage des médias dans notre société

CHARLIE LIBERTIN, Remettons les pendules à l’heure pour vous re-LIRE et vous trouver un alibi ou circonstances atténuantes…

A l’origine, le terme LIBERTIN signifiait « celui qui remet en cause les dogmes établis ; celui qui est libre penseur dans la mesure où il est affranchi, en particulier, de la métaphysique et de l’éthique religieuse ; etc. »

11008410_10205038338351974_7767547217044260143_n

Alice Djitik Tchomté (Crédit photo)

En effet, ce mot vient du latin libertinus qui veut dire :  » Esclave qui vient d’être libéré.  »
Le libertin pratique donc le libertinage et ceci depuis le 16ème siècle en Italie. Nous avons comme exemple, Nicolas Machiavel qui était de par ces écrits philosophiques, et est toujours aujourd’hui considéré comme étant un homme cynique et sans scrupule… Un Libertin !

L’Europe d’aujourd’hui dite civilisée était au 16ème siècle un monde composé de royaumes dans lesquels les souverains aidés par l’Église (Catholique principalement) régnaient et « écrasaient » leurs petits sujets (peuple). Être un « Libertin » était très mal vu…

Le libertinage nous renvoie donc à cette liberté de s’exprimer au-delà de la morale conventionnelle et aujourd’hui, nous avons toutes sortes de libertinage, mais nous tendons à penser exclusivement à ceux qui s’adonnent aux plaisirs sexuels (« échangisme », « partouze » et compagnie de luxure), en oubliant les médias tels que « CHARLIE HEBDO », ce journal hebdomadaire français, fondé en 1970 qui pratique sans aucun scrupule et au nom de la « liberté d’expression« , des caricatures visant à illustrer le monde actuel sous tous ses angles à thème : politique, religieux, culturel, etc…

Suite aux attentats de Bruxelles du 22 mars dernier, CHARLIE HEBDO dans sa dernière parution du mercredi 30 mars 2016 (N°1236 ), met en première de couverture une caricature du chanteur belge, STROMAE, sur fond du drapeau du Royaume de Belgique, avec sur les côtés, des membres déchiquetés et des bulles mentionnant « PAPA, OÙ T’ES » … »ICI »… »LÀ »… « ET LÀ AUSSI »…

La toile (Web) s’enflamme ; la famille (maternelle, je suppose blanche) de Stromae se dit « choquée », mes amis du Cameroun et d’ailleurs en Afrique sont outrés, la polémique est installée car il faut le dire, « l’internationalement » célèbre chanteur belge de 31 ans, icône d’une jeunesse mondiale à la dérive, est en fait, un jeune homme dont le père rwandais est mort de manière atroce dans le génocide du Rwanda en 1994…
Comment CHARLIE HEBDO a osé ?

Cette couverture abjecte pour certains, insignifiante pour d’autres, est pour moi un « clin d’œil » non pas moqueur mais un clin d’œil d’un caricaturiste nommé RISS, qui se souvient d’un passé récent de l’Afrique… Un passé oublié par les africains et gênant pour certains politiciens… Un sujet certes douloureux mais qui à mon avis tombe à point nommé lorsqu’on voit la terreur dans laquelle le monde occidental vit aujourd’hui, victime de ses propres actes de « terrorisme » en Afrique et ailleurs.

Je m’explique en entrant dans la machine à remonter le temps :

« RWANDA 1990-1994 »
La République française sous son Président François Mitterrand, apporte son soutien militaire, financier et diplomatique avant et durant le génocide des Tutsi(s) au Rwanda!!! 

La France a longtemps rejeté toute responsabilité à ce génocide qui a fait des milliers de morts pour ne pas dire millions…Et le citoyen lambda français, monsieur Dupont ou Madame Dutrou, en terre française n’était pas au courant car préoccupé(e) par ce que les médias occidentaux ou français, lui présentaient à la télévision : la fin de L’URSS, la Réunification de l’Allemagne, la dislocation de la Yougoslavie…

L’Afrique ou le Rwanda étant juste un fait divers sans grande importance, seule l’Europe est le continent à ne pas négliger !

Résultat du compte des folies humaines orchestrées par la puissante Europe ou l’Occident dit civilisé :

Attentat à Bruxelles par de jeunes « hors-la-loi » apatrides. – Bruxelles capitale du pays de naissance de Paul Van Haver alias « STROMAE ». 32 morts et des blessés.

Pierre Rutare, père de Stromae, victime rwandaise du génocide ayant fait près d’un millions de morts et d’innombrables blessés au Rwanda.

Est-ce si choquant finalement cette couverture de « Charlie Hebdo » qui nous ramène à l’histoire du Rwanda, histoire de l’Afrique ?
La caricature mérite -t-elle d’être regardée seulement au 1er degré ?

A vos réflexions! 

Alice Djitik Tchomté
The following two tabs change content below.
Yves TCHAKOUNTE
Camerounais, doctorant, chercheur, sociologue, universitaire, chroniqueur et... blogueur. Le social, l'humanitaire, le volontariat, le bénévolat sont mes champs d'action. L'économique, le politique, le philosophique, le sociologique, bref, l'actualité du monde et de l'Afrique sont mes champs de réflexion. Vivons ensemble autrement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *