Yaoundé : Mystère sur l’image de Jésus

Yaoundé la belle ! La ville des sept collines ne cesse de me surprendre. Je suis dans la capitale depuis ce lundi 14 avril et il est difficile de comprendre comment la ville est en émoi depuis ce mardi 15 avril. Cette histoire d’apparition de Jésus de Nazareth n’arrête pas de me mettre dans tous mes états. C’est devenu un fantasme que de voir les gens courir dans tous les sens pour retrouver ce Jésus dont on dit qu’il est déjà revenu. Oh ! Que dis-je, qu’il est apparu en image dans un domicile situé à Odza, une banlieue de Yaoundé. Une envie folle me vient de faire le déplacement pour vivre en tant qu’observateur, mais le but de ma présence à Yaoundé, compte tenu de l’urgence, et mes convictions de scientifique d’éviter de « faire foule » me retinrent. Je me résolus donc de me contenter des témoignages. De quoi s’agit-il, donc ?

10168061_692584044113178_3636804801196836251_n

Crédit Photo Equinoxe Radio et TV. Dame Amougui pendant son témoignage

Le témoignage de dame Amougui

Aux environs de 17 heures (heure locale) ce 15 avril, dame Amougui qui se considérée comme chrétienne catholique et pratiquante raconte, au micro de Radio Equinoxe, une chaîne privée de Douala, une histoire mystérieuse qui reste encore considérée comme une « découverte ». Je vous livre l’économie de son témoignage que voici : « Je m’apprêtais à aller à la réunion à la paroisse de Messamendongo ; la présidente (du groupe) m’a appelé pour me demander de faire le rapport de ce qui s’est dit à la première réunion, et j’ai pris le bic (stylo à bille, NDLA), j’étais assise sur ma table à manger, je réfléchissais et je me demandais ‘’je peux même commencer par quoi‘’. Je ne savais pas sur quoi j’allais commencer. Dès que j’ai dit ça, j’ai vu la lumière frapper l’ombre de quelqu’un qui est entré, mais je n’ai pas vu la personne. Et quand j’ai vu cette lumière, j’ai eu la chair de poule et j’ai sursauté. Après, j’ai regardé et j’ai vu l’image se montrait plus claire. Je n’ai pas d’abord cru. J’ai appelé mon petit neveu qui vit ici, je lui ai demandé est-ce que tu vois quelque chose droit devant toi ? Il me dit qu’il voit Jésus ; je lui ai demandé s’il est sûr que c’est vraiment Jésus, il me dit oui, c’est Jésus. Je me mets à genoux et je me mets à prier. Je lui ai dit, si tu es réellement Jésus, puisque je dois dire que j’ai vu ta face, je ne vais pas le dire sans preuves ; permets qu’on filme avec ce téléphone. On a pris le téléphone et on s’est mis à filmer et l’image devenait plus claire. A un moment, on a commencé à prier, on a appelé la famille et on a prié toute la nuit. Au fur et à mesure qu’on priait, l’image devenait de plus en plus claire. Le matin, les voisins sont venus, ainsi de suites, les gens arrivent et prient», raconte la dame. Précision de taille, je suis à la neuvaine de la face de Jésus et le mardi en était le 5ème jour ». Ce témoignage semble bien loin d’être une farce, puisque la photo donc la dame parle se trouve partout dans les réseaux sociaux. Il faut avoir les yeux bien écarquillés pour voir ce fameux visiteur d’un autre genre venu bouleverser toute une paisible ville. Jésus là est fort, hein !

10174836_311233985697131_1396685643761634267_n

Crédit Photo: Equinoxe Radio et TV. Le mur en question où l’image apparaît discrètement;

Les apparitions des Saints

Après avoir écouté ce témoignage et celui de beaucoup d’autres personnes confirmant la réalité de cette image, je me perdis dans une cogitation qui ne dit pas son nom et deux questions qui me viennent à l’esprit à cet instant précis sont celles-ci : pourquoi Jésus de Nazareth choisirait-il d’apparaître en privé dans un domicile ? Quelle est la signification des apparitions des morts, ou mieux, des Saints ? Il faut signaler que les apparitions les plus célèbres dans le monde sont celles des Saints tels Jésus de Nazareth et de sa mère, la Vierge Marie. Jusqu’ici, ma mémoire peut me tromper, les apparitions de Jésus sont révélées dans la Bible. Mes comptes me donnent en tout douze (12) apparitions au total que je me fais le plaisir de mentionner ici : Selon la tradition, Jésus ressuscité apparut premièrement à la Vierge Marie, au sépulcre (Jn XX 11-18) ; Deuxième apparition aux autres femmes (Matthieu XXVIII, 9-10) ; Troisième apparition aux disciples d’Emmaüs (Lc XXIV 13-32) ; Quatrième apparition à Saint Pierre (Lc XXIV 33-35) ; Cinquième apparition aux Onze, sans Thomas (Jn XX, 19-25) ; Sixième apparition aux Onze et Thomas est là (Jn XX 26-31) ; Septième apparition aux Onze sur les bords du lac (Jn XXI 1-17) ; Huitième apparition aux Onze sur la montagne (Mt XXVIII 16-20 ) ; Neuvième apparition à Béthanie (Lc XXIV 50-53) ; Dixième apparition Ascension (Actes I, 4-11) ; Onzième apparition à saint Jacques, le mineur, le cousin de Jésus, 1er évêque de Jérusalem (I Corinthiens 15, 1-7) ; Douzième apparition à saint Paul (I Corinthiens 15, 8). Pour finir avec cette liste des apparitions des Saints les plus célèbres, je vous livre ici le fruit de mes recherches qui m’ont amené à découvrir que la Vierge Marie a été « découverte » dans le monde quatorze (14) fois selon le site dédié à l’histoire de Marie www.mariedenazareth.com. Il faut tout de même rappeler que ce sont des découvertes les plus célèbres qui sont considérés comme des sanctuaires mariaux : La Chapelle de la rue du Bac : La médaille miraculeuse (Paris, 1830); Kibeho : Notre-Dame des douleurs (De 1981 à 1989, à Kibeho, Marie apparut à plusieurs jeunes filles dont l’une prophétisa le génocide rwandais de 1994) ; Sanctuaire marial de Saragosse : El Pilar, le coeur des chrétiens espagnols (Saragosse, 2 janvier 39) ; Notre-Dame de la Guadalupe : Le portrait céleste (Juan Diego , 1531) ; Notre-Dame du Laus : Refuge des pécheurs (Laus, France) ; Sanctuaire marial de Torrecuidad : Par Amour de la Vierge (sanctuaire marial Torreciudad fondé au11è siècle et promu au 20è par Saint Josémaria Escriva, fondateur de l’Opus Dei) ; N.-D. de Beauraing : La Vierge au coeur d’or (Beauraing en Belgique, 1932) ; N.-D. de La Salette : Sanctuaire de la conversion (Isère) ; Dévotion mariale au Mont Hostyn (13ème siècle) ; Yamoussoukro : La grande basilique africaine ; Notre-Dame de Lorette : La Sainte maison ; N.-D. de l’Annonciation : Ici, le Verbe s’est fait chair ; La tradition mariale du Puy-en-Velay. Cependant, le Cameroun a connu, avant cette apparition de l’image de Jésus, l’apparition de la Vierge Marie. Cette fois-ci c’était le 13 mai 1986 sur un arbre à Nsimalen, non loin de Odza, comme par miracle ! En ce 15 avril 2014, le Cameroun fait donc le plein des apparitions (Jésus et sa mère, Marie). Pays en miniature, donc !

La problématique de la foi (chrétienne)

10156071_10201570418452533_6147781443063769753_n

Crédit Photo: Equinoxe Radio et TV. Une foule devant le domicile en question

Ma cogitation sur la foi a été quand même suscitée par cette déferlante agitation des camerounais dans leur soif incessante de voir de leurs propres yeux, comme on dit chez nous ici, ce Jésus, cette image de Jésus j’allais dire, afin de confirmer que le miracle est bien possible. Ce peuple-là n’est pas bien différent de Thomas qui n’a pas cru lorsque ses collègues disciples lui ont annoncé que Jésus est bel et bien vivant. Ce même Thomas a d’ailleurs eu une remontrance de Jésus qui lui reproche de lui manquer de confiance. Du coup je m’interroge sur cette foi chrétienne que d’aucun camerounais s’estiment avoir en voulant absolument voir avant de croire comme Thomas, donc ! Voilà donc le résultat de cette misère en la croyance qui hante un peuple meurtri par la peur de son devenir, le manque de confiance en soi. Un ami, Manmut Pem, dont les positions sur la question de la foi me donnent toujours à réfléchir s’offusque donc en ces termes : « Le désespoir est un fonds de commerce dans cette Afrique où la misère semble avoir un avenir très prospère. On appauvri le peuple et après on le met sous le joug des gourous qui se font passer pour des prophètes d’un dieu venu de Nazareth; et du coup on a résolu la question de la mobilisation populaire. Il y a ici une coalition politique des professionnels de la Bible et des voleurs en col blanc des gouvernements africains ». Pour lui, le débat se situerait à partir de 1990 avec la loi sur la liberté d’association (LOI 90/053 DU 19 DÉCEMBRE 1990). C’est elle qui a donné le coup d’envoi à la prolifération de toutes ses Églises dont le but était clairement de remplacer les partis politiques c’est-à-dire de tuer toutes luttes du peuple pour se libérer du joug de la domination oligarchique. Ainsi les religions se sont créées à tout vent et à tous les coups. La balise qui est l’enseignement de la foi a été mise en veille au profit de la fanfaronnade et de l’embrouillamini tout azimut. Du coup, le peuple convertit en chrétien ressemble à ce Thomas qui veut voir avant de croire. Et je ne peux m’empêcher de citer le verset, bouleversant tout de même, de l’évangile selon saint Jean (20, 19-31) où Jésus s’adresse à Thomas et lui disant ceci : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu ». Peut-on, au vue de tout cela, considérer que le christianisme a raté sa mission d’évangile en Afrique ? Bien malin qui répondra à cette question.

Tchakounté Kemayou

The following two tabs change content below.
Yves TCHAKOUNTE
Camerounais, doctorant, chercheur, sociologue, universitaire, chroniqueur et... blogueur. Le social, l'humanitaire, le volontariat, le bénévolat sont mes champs d'action. L'économique, le politique, le philosophique, le sociologique, bref, l'actualité du monde et de l'Afrique sont mes champs de réflexion. Vivons ensemble autrement!

2 réflexions au sujet de « Yaoundé : Mystère sur l’image de Jésus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *