Boko Haram fait une victime : hommage au capitaine Yari Emmanuel, mort pour la patrie

C’est depuis ce matin (11 février 2016, ndlr) que je retiens mes larmes et mon souffle pour m’imposer le sang froid et ne pas bousculer la pudeur de réagir parce que je suis concerné… Tu reconnais cette cour où la progéniture de notre chien avait un nouvel ami à t’offrir à chaque fratrie pour que Continuez la lecture…