La tarification de la connexion internet au Cameroun devient de plus en plus chère. Les Camerounais l’ont appris à leur dépens au début du mois d’avril. Loin d’être un poisson d’avril, Orange Cameroun, l’un des 5 opérateurs les plus en vue, a revu sa tarification à la hausse. La question que tout le monde se pose, en effet, est la suivante : qu’est-ce qui peut expliquer une subite augmentation des prix à Orange ? Est-ce à cause du paiement de la licence de la 4G acquise récemment ? Est-ce à cause de la nouvelle loi des finances 2017 votée en décembre 2016 à l’Assemblée Nationale ?

Tarification internet chez Orange Cameroun
Tarification internet de Orange Cameroun. Source : Orange.cm

La grande désillusion des internautes consommateurs d’Orange

Avant ce mois d’avril, Orange avait le meilleur tarif internet au Cameroun. Qui, des cinq opérateurs de la téléphonie (Camtel, MTN, Nextel et Vodafone) Orange pratique le prix le plus bas ? C’est un secret de polichinelle, Orange était en première position sur le marché camerounais. Depuis ce mois d’avril, je me suis mis à l’étude d’une comparaison des prix pratiqués sur le marché. Il se trouve donc qu’aujourd’hui, la multinationale française est devenue le fournisseur internet le plus cher.

Comment en est-on arrivé là ? Comment comprendre ce basculement subite de la première position à presque la dernière, pratiquement ? Pourquoi Orange peut-elle prendre ce risque alors qu’elle n’est pas au top en termes de qualité ? Je veux dire que le risque est grand pour Orange de jouer à ce jeu dans un contexte où les nouveaux venus, Nextel et Vodafone, sont aux aguets. Ils sont aux aguets parce qu’après avoir énormément investi, cherchent leur positionnement. C’est-à-dire qu’ils attendent la moindre faute des opérateurs qui ont pignon sur rue pour se faire aussi un nom.

Pour dire vrai, la répondre à ces lancinantes questions appartient à la multinationale française qui a bien mesuré ces risques. Ce qui m’intéresse cependant, ce sont des réponses données par les clients eux-mêmes qui cherchent, en vain, à comprendre. Il a donc fallu prendre sur le pif quelques réactions des internautes camerounais qui n’ont cessé d’hurler. Et qui continuent, d’ailleurs, d’hurler. Les réseaux sociaux étaient donc le terrain privilégié de ces cris de stupéfaction, voire de désespérance. Désespérance, parce qu’il y avait encore, malgré cette opinion d’antipathie de la France coloniale qui règne, qui croyait qu’on pouvait encore compter sur la France via Orange. La désillusion a été grande au lendemain de la découverte de ces nouvelles tarifications.

Marketing : pourquoi la tarification internet est un critère important ?

Il se trouve que le prix reste et restera un enjeu majeur en marketing. Dans un environnement concurrentiel, le prix fait partie des éléments majeurs de la politique commerciale d’une entreprise. L’un des secteurs où la concurrence est rude en ce moment au Cameroun, c’est l’internet. Rarement les entreprises s’affrontent aussi rudement. Le Cameroun est l’un des pays africain à fort taux de pénétration internet. Les dernières informations tirées des sources officieuses font état d’un parc de 18 millions d’abonnés à la téléphonie mobile avec une estimation de 20 à 25 millions d’habitants. De quoi donner la chaire de poule !

Par expérience personnelle, j’ai déjà fais le tour du Cameroun. Après Camtel, je suis parti à MTN. J’ai fais un crochet à Nextel. Après encore, je suis revenu à MTN pour finir mon tour du Cameroun chez Orange. A vrai dire, en terme de qualité, je n’ai pas trouvé de différence majeure chez tous ces opérateurs. J’ai déjà perdu beaucoup de sous avec à cause de la qualité approximative du réseau.

Mon instabilité vient donc du fait que je n’arrive pas à être satisfait compte tenue de ma modeste bourse. Il suffit d’une coupure de connexion de longue durée pour susciter ma curiosité chez les concurrents. En fait, quand tout va bien, je ne cherche pas à savoir comment ça fonctionne ailleurs. Je suis un gros consommateur d’internet pour mes recherches en thèse. Je ne suis pas un salarié. Et je n’ai ni bourse en tant qu’étudiant, ni pension en tant que personne à mobilité réduite. Je n’ai donc rien comme garantie de connexion tous les mois. Pour moi, comme pour beaucoup de Camerounais, le coût de la connexion devient le critère le plus important.

L’incompréhensible marketing des prix de la connexion internet chez Orange

Orange semblait avoir compris ce comportement du consommateur. Malgré la qualité approximative, l’entreprise gardait néanmoins sa place de leadership que MTN revendiquait aussi. La stratégie est simple : si vous êtes à Orange, difficile d’aller ailleurs même si vous constatez des perturbations du réseau. Pourquoi ? Parce que vous avez peur de payer plus cher en allant chez le concurrent. D’autant plus qu’ils connaissent aussi des perturbations même si elles sont de moindres ampleurs. Mais, ce qui est important de préciser ici, c’est la bonne qualité du réseau Orange en période d’accalmie.

Orange, avec cette tarification des « pauvres », a donc profité du contexte en se taillant la part du lion devant la grosse mastodonte sud-africaine MTN. Le risque de cette tarification reste son objectif visé. En général, les entreprises le font pour « attirer » les consommateurs afin de les fidéliser. L’entreprise sera obligée de baisser les prix au plus bas par rapport à la norme du marché. Dans ce cas, lorsque le seuil de fidélisation est atteint, pourquoi l’entreprise choisit-elle la tarification la plus élevée sur le marché ? C’est vraisemblablement un risque énorme lorsqu’on sait que Nextel et Vodafone sont à la recherche d’un positionnement. Ces concurrents, avec moins de deux ans d’existence, n’attendent donc qu’une occasion pareille. Ce choix d’Orange, incompréhensible chez les consommateurs, a permis aux internautes, de se lâcher. Enfin !

« Orange et les Français sont des voleurs » ?

Pourquoi, après une augmentation des prix d’internet, on trouve que les Français sont des voleurs ? Les Camerounais sont remontés contre l’opérateur de téléphonie mobile. Orange a, non seulement, augmenté les prix, il a supprimé les forfaits « Giga Data ». La contre publicité est de taille. Et comme je connais mes frères et sœurs, ils ne sont pas allé du dos de la cuillère. Les insultes, le dénigrement. Tout y passe. Ils sont allé jusqu’à indexé les Français. Ah, cette haine, cette antipathie de la France qui est restée en travers la gorge depuis la fin de la colonisation ou de la tutelle française.

Certains disent que Orange a eu chaud en France avec la concurrence. C’est en Afrique que le groupe français vient chercher pitance. Voici deux extraits qui illustrent comment la colère est à son paroxysme :

Au fait orange joue au tout et pour tout en Afrique parce qu en Europe srtt ici il a perdu le marché ;

Free est venu gâté le marché il y a même un forfait à 2€sans souscription.

Les autres considèrent Orange comme des voleurs, ni plus ni moins. Ils accusent l’entreprise de téléphonie de manigance, de mensonge et de fourberie manifeste ou de vol organisé en ces termes :

Onong les gars là excellent dans la frappe organisée! Leur nouveau mot de passe c’est « votre telephone a fait des telechargements en arriere plan » . Quand tu ask ce que ça veus dire, les zozos te disent que c’est des telechargements qu’a effectué ton telephone……a ton insu……invisibles a l’oeil nu……et mm avec les données data desactivées……..je vous jure que ces gars là pratiquent la sorcellerie!.

Les consommateurs d’Orange dans la posture du changement

Du coup, chacun est en train de prendre la décision de changer d’opérateur. Comme c’est alors la concurrence, l’opérateur Nextel qui a à peine un an risque connaitre un boom d’abonnés. Orange et son concurrent naturel, MTN, avaient déjà saturé le marché au point ou on se demandait comment les nouveaux-nés que sont Nextel et Vodafone allaient faire pour booster leur pack. Voici que, face à ce dysfonctionnement de Orange, la contre-publicité vient leur donner un coup de pouce :

Quittez tout simplement Orange, NEXTELL est moins chère, mais ils n’avertissent pas que ton forfait est fini, seulement quand ils ont tout bouffés ton crédit, mieux que ses bandits d’orange ;

On a attacher quelquun a Orange? Lol.. Nous sommes clients. Et non linverse.. Faut pas se laisser marcher sur les pieds. En fin juillet 2016 lorsquils ont dabord augmente jai toute de suite changer de SIM fournitrice dinternet. Jai change pour Nexttel qui etait moins couteux et plus qualitatif.

Mais, alors, comment faire changer la donne face à ce qu’on pourrait appeler dysfonctionnement? La ligue des consommateurs appelée à défendre les intérêts des consommateurs est vite appelée en rescousse contre cette « arnaque » :

Quel est même le rôle de la ligue des consommateurs ?

Cette Ligue est décriée face à son impuissance. Elle est alors considérée comme une bande de petits copains avec des intérêts personnels :

la ligue des consommateurs où chacun là-bas cherchait seulement la position? Une fois que chacun a trouvé le réseau c’est devenu le chacun pour soi? Lol

Il ne reste donc qu’une seule solution, semble conclure la plupart des consommateurs. Cette solution consiste exactement à aller faire du boucan dans une agence pour crier sa colère. C’est ce que certains ont vécu comme expérience :

je suis allé à Orange Cameroun commercial, j’ai fait mon show là-bas, tout le monde a wanda sur moi. Quelques temps après ils m’ont remboursé mon crédit. Je pense qu’à un moment donné, il faut cesser de se plaindre et faire une action coup de poing.

The following two tabs change content below.
Yves TCHAKOUNTE
Camerounais, doctorant, chercheur, sociologue, universitaire, chroniqueur et... blogueur. Le social, l'humanitaire, le volontariat, le bénévolat sont mes champs d'action. L'économique, le politique, le philosophique, le sociologique, bref, l'actualité du monde et de l'Afrique sont mes champs de réflexion. Vivons ensemble autrement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *