Identité et expérience du virtuel au réel: Forum facebook camerounais LCCLC

Le monde du virtuel a toujours été, depuis l’avènement du web, considéré comme un monde d’interactions à la fois sur le monde et les autres utilisateurs du net à l’aide des avatars. Les forums sont par excellence des lieux de rencontres appelé communautés où plusieurs personnes construits de nombreuses relations sociales. Cette communauté virtuelle, à la différence d’une communauté dite réelle est basée sur le sentiment d’appartenir à un monde irréel qui ne peut être identifié que par un avatar, c’est-à-dire une image et le nom représentant l’autre dont l’identité physique pourrait être contestée. Sur ce fait là, l’identité devient donc problématique même par son caractère immuable. Pourtant, l’identité est un caractère de la personnalité dont chacun se revendique. La question qui se pose est celle de savoir si le net est si pervers et coriace pour ne pas donner l’occasion aux utilisateurs de toucher le doigts des vraies identités des paires en ligne.

1422385_10151707999256491_821222080_n

L’équipe LCCLC à l’orphelinat SOS VILLAGE D’ENFANTS à Balmayo

Facebook est le réseau social le plus développé en la matière et il représente plus de la moitié des utilisateurs sollicitant les réseaux sociaux sur la toile. Les camerounais, pour ceux qui sont connectés, disposant d’un compte facebook, sont au moins membres d’un forums de discussion. Evidemment, il serait utopique de s’hasarder sur les chiffres presqu’inexistants à l’heure actuelle sur le Cameroun. Seul, le taux de pénétration d’internet (1%) nous montre pourquoi les instituts n’y accordent aucune importance. Mais, il est indéniable de penser que ceux qui sont connectés en profitent pour s’inscrire dans les réseaux à l’instar de Facebook pour plusieurs raisons. Sans entrer dans les détails, je m’attarderais sur le besoin d’information et de communication. Ainsi, les forums d’intérêt général sont les plus sollicités. Du coup, aucun critère de sélection des inscrits n’est prescrit: du journaliste au citoyen lambda, des autorités politiques aux simples militants de la société civile, des cadres d’entreprises aux ouvriers qui possèdent une connexion internet soit au lieu de service, soit à domicile ou même les deux à la fois. Au fait, tout ce beau monde se retrouve dans des plates formes de discussion et d’échange sous le couvert d’un avatar pour partager les informations sur des événements d’une grande ampleur en passant par des faits de société et des blagues à mourir de rire.

Cette option est bien ce qui caractérise « Le CAMEROUN C’est Le CAMEROUN » (LCCLC) forum facebook camerounais qui, depuis deux ans maintenant, vient d’ouvrir une nouvelle ère juste après la célébration, en Allemagne, en France et au Cameroun, de ses deux ans d’existence. Le Cameroun vient de boucler le tour des anniversaires ce week-end du 9 novembre 2013. Un forum qui a fait des vagues, qui connait des fougues de par la diversité de ses membres. Avec actuellement ses 13.500 membres, il a connu des sueur froides comme chaudes. Il a résisté à tous les soubresauts des sceptiques à n’en plus finir. Mais, il n’en demeure pas moins vrais que, comme beaucoup d’organisation physiques, ce forum virtuel a encore du chemin à faire pour se tirer d’affaire. Toutes ces célébrations ont donc été des moments forts du passage du réel au virtuel. Une réelle occasion de briser le virtuel et d’identifier des personnes cachées chacune derrière son avatar. Quelle occasion donc pour ceux qui souhaitent passer des moments historiques à la rencontre des personnes « inconnues » autour d’un verre à la découverte de la nature, de l’environnement riche qu’est le site touristique d’Ebogo à Balmayo, à 40 Km de la capitale Yaoundé.

Il faut l’avouer tout de même, loin d’être une innovation du LCCLC, un anniversaire ponctué par des visites touristiques dans les trois pays sont de véritables « trouvailles » ou « retrouvailles » sont une belle occasion de coutoyer des personnes qu’il serait difficile de rencontrer, de toucher, de parler, d’échanger et de partager un verre aussi facilement qu’on le ferait avec une quelconque connaissance. C’est l’occasion pour les uns de faire la connaissance des personnes ou des personnalités dont chacun pourrait rêver se frotter en toute modestie. Malheureusement, LCCLC n’a pas encore connu ces moments d’extase et d’émotions. A ma connaissance, il serait difficile pour une personnalité du forum de s’aventurer dans la « meule ». Il serait donc opportun, pour les organisateurs de mettre sur la table l »option d’associer une « star » ou « personnalité » camerounaise qui pourrait se frotter à son public en partageant les moments de ‘folies’ pour un week-end.

La première dimension, avant d’aller à Ebogo, et l’une des plus symboliques et les plus marquantes de cette célébration au Cameroun, c’est une courte visite à nos enfants de SOS VILLAGE D’ENFANTS à Balmayo à qui le forum a apporté du réconfort. Ces orphelins ont dons reçu des produits alimentaires que le directeur a réceptionné avec fierté. En quelques minutes, toute la délégation du forum, en compagnie des enfants, a redonné cet espoir qui fait vivre: embrassades, photos et encouragements. La dernière dimension et pas les moindres, c’est une soirée de gala arrosée de mets typiquement camerounaises, bien servis et accompagnés de vin de palme bien fermenté. Les partenaires de l’événement n’étaient pas en reste: Touristique Expresse pour son jolie car de transport, La Cave du Chef pour ses vins, X-Net Phone (marque de téléphone typiquement camerounaise), Shelby Delva pour ses sublimes hôtesses et enfin Rainbow Multi-service. La boucle sera alors bouclée par des tours de danses au Platinium Night Club de l’Hôtel Hilton de Yaoundé.

Au-delà des réjouissances comme il a été de coutume jusqu’ici, le vœux a été émis par un membre et pas le moindre, en la personne de Claude Abate, président de l’un des trois groupements des patronats du Cameroun appelé MECAM (Mouvement des Entreprises du Cameroun), pour qui il est temps de passer aux actions qui feront de LCCLC une différence en mettant la force de la jeunesse que compte le forum au service de la production de la richesse. Pour lui donc, en vrai homme d’affaire, il n’est plus question de se contenter à faire de l’humanitaire, car « Avant d’offrir, il faut d’abord produire ».

Belle conclusion, en somme.

TKC_YVES

The following two tabs change content below.
Yves Tchakounte
Camerounais, doctorant en sociologue, acteur associatif des droits de l'Homme, l'Humanitaire est ma principale activité. L'économique, le politique, le philosophique, le sociologique, bref, l'actualité du monde et de l'Afrique sont mes champs de réflexion.

Une réflexion au sujet de « Identité et expérience du virtuel au réel: Forum facebook camerounais LCCLC »

  1. BONSOIR A VOTRE ATTENTION
    Vous qui êtes à la recherche de prêt d’argent, je ne sais pas comment vous faire part de ma joie car étant moi même à la recherche de prêt, je suis tombé sur une femme nommé Clara BEAUVAIN une femme d’affaires . Elle m’a octroyé un prêt de 60.000 euro et j’en ai parlé à plusieurs collègues qui ont également reçu des prêts chez cette dame sans avoir de soucis. Particulièrement à moi, j’ai reçu ma demande de crédit sans protocole et je suis tout à fait satisfait.La raison qui me pousse à publier cet témoignage est que cette dame continue toujours a faire des merveilles à des gens qui sont vraiment dans le besoin. Alors j’ai décidé de faire part de cette opportunité à vous qui n’avez pas la faveur des banques ou qui avaient eu à faire à des prêteurs malhonnêtes qui ne font qu’abuser de la personnalité d’autrui; vous avez un projet ou un besoin de financement, vous pouvez lui écrire et lui expliquer votre situation; elle vous aidera si elle est convaincu de votre honnêteté son email est: clara.beauvain@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *