Le journalisme et la presse camerounaise au cœur de la tyrannie

La presse peut-elle être livre en temps de disette ? Pour dire autrement, pauvreté et liberté sont-elles compatibles ? Cela renvoie au fait que si l’exercice du métier de journalisme est l’expression d’une liberté d’expression, comment peut-on alors concevoir le journalisme dans un contexte de tyrannie dont l’objectif est de clochardiser les citoyens ? Le Continuez la lecture…

Le pugilat entre artistes hante la Toile au Cameroun

Le pugilat est à son comble entre artistes. Les Camerounais s’en délectent et se mettent en rang serré pour assister, sur la Toile et les médias classiques, au concert de musique pas comme les autres. C’est un concert très particulier d’un autre genre que deux artistes ont accepté d’offrir gratuitement aux Camerounais. Il s’agit d’un Continuez la lecture…

Comprendre le positionnement des acteurs dans la crise anglophone au Cameroun

L’un des avantages qu’aura apporté la crise anglophone au Cameroun, c’est justement le réalignement des acteurs. C’est une forme de positionnement ou ré-positionnement des acteurs et des leaders politiques, des analystes et des chroniqueurs. Pour dire autrement, c’est une crise qui donne l’occasion à chacun de s’exprimer en dévoilant au grand jour ses opinions et Continuez la lecture…

La longue marche vers la sécession au Cameroun

La crise politique que traverse le Cameroun aujourd’hui fait des émules. Une crise politique jusqu’ici émaillée de manifestations qualifiées de non violentes et appelée « ghost town« . Ses manifestations sont à la fois essentiellement populaires et symboliques voire provocatrices. Commencées depuis octobre 2016, c’est la crise politique la plus longue et la plus pernicieuse jamais vécue Continuez la lecture…

YooMee Cameroun : le petit poucet dans le monde des télécommunications

Le 25 août 2017, YooMee Cameroun lançait ses activités à Douala, ville siège. Cela fera au total 5 opérateurs de la téléphonie mobile : Camtel (entreprise à capitaux publics), MTN (Afrique du Sud), Orange (France) et Nexttel (Vietnam). Ils existe un vaste marché de presque 23 millions d’habitants occupé par les 4 opérateurs. En dehors Continuez la lecture…

Cameroun : quelles leçons tirées de la libération des leaders Anglophones

Les leaders Anglophones incarcérés sont libres. Et comme le disent bien toute la presse camerounaise, c’est un communiqué de la présidence de la république qui livre l’information. Ils ont été arrêtés à la suite de la crise anglophones qui paralysent depuis octobre 2016 les deux régions anglophones du pays. Les marchés, les écoles, les tribunaux, Continuez la lecture…

Le sécessionnisme et la remise en cause de la République du Cameroun

Le sécessionnisme, loin d’être une banalité, n’est pas révolu non plus. Apparu vers les années 1990, il est maintenant d’actualité au Cameroun depuis octobre 2016. Le pays est donc secoué par une crise qui paralyse les deux régions dites anglophones : le Nord-Ouest et le Sud-Ouest. La genèse de ce malaise remonte dans l’histoire. Celle-ci Continuez la lecture…

CAN 2019 : pourquoi insulter Ahmad Ahmad est une bêtise ?

Depuis le 6 août, les réseaux sociaux s’enflamment pour la préparation de la CAN 2019, suite à des déclarations de Ahmad Ahmad président de la Confédération Africaine de Football. En visite au Burkina Faso du 5 au 6 juin dernier, Ahmad Ahmad a été invité, au cours d’une conférence de presse de donner son avis Continuez la lecture…

Internet au Cameroun : les jongleries des fournisseurs de la 4G (1)

J’aurai dû donner un autre titre à ce billet en posant une question : pourquoi internet est-il devenu, en un laps de temps, le produit phare des opérateurs de la téléphonie mobile ? A cette question, on serait tenté de répondre péremptoirement : parce que internet est le service le plus prisé des Camerounais. Évidemment, cette réponse Continuez la lecture…